Pensées du dimanche

Demain, je serai un peu plus grande.

Je fermerai doucement la porte de mes trente ans et de cette année folle. Trente ans et l’année du premier livre, l’année où je suis devenue propriétaire et où j’ai lancé Les mots à l’affiche en tremblant beaucoup. L’année où mon blog a soufflé ses dix ans et où j’ai pris, chaque jour, un peu plus confiance en moi.

Dimanche vingt-et-un avril, et l’heure de tailler son plus joli crayon, de manger des chocolats et d’écrire l’année de mes trente ans, et les rêves aussi pour les douze mois à venir.

Ils étaient de quelles couleurs vos trente ans à vous ? Vous nous racontez ?