Une histoire d’amour et héritage

Aujourd’hui, j’ai une pensée particulière pour toutes les grands-mères et cette place qu’elles représentent au sein d’une famille.
Je pense à celles qui ne sont plus là. Je pense à mes deux grands-mères qui veillent aujourd’hui sur ma famille et moi.

Je pense à leurs histoires et, à travers elle, à notre histoire familiale. 
Je pense aux valeurs, à leur force et au courage qu’elles m’ont transmis toutes les deux. Je pense en leur beauté et élégance. Je pense aussi à leur indépendance et ambition. J’aime penser que je porte en moi un morceau de leur histoire.

Je pense à ma grand-mère, qui suite au décès de mon grand-père, quelques mois après être arrivée en France ; a élevé, seule, dans un pays où elle ne parlait pas la langue douze enfants et s’est débrouillée pour qu’aucun ne manque de rien. 
Je pense aux anecdotes et histoires qu’elles me racontaient et qui me semblaient alors être d’un autre temps et qui me passionnaient tant. Je pense à toutes les questions que je n’ai pas osé poser et tout ce que je voudrais savoir aujourd’hui. Je pense à ces plats mijotés dont elles avaient le secret et qui transformaient chaque repas en un jour de fête.

Je pense à ce lien entre ma mère et sa mère, mon père et la sienne.  Je pense aux silences et à la place qu’elles ont laissé. Alors, j’invente. Je regarde les photographies de famille. Je crée. Je pose des questions à mes parents. J’écris des histoires. J’imagine. 
Je pense à la famille que mon père et ma mère ont créé ensemble, à ma place dans celle-ci. Je pense à celle que je créerai à mon tour peut-être un jour. Je pense à cette histoire que l’on continue d’écrire et d’inventer chaque jour. Je pense enfin à ces deux mots « transmission » et « héritage » qui me semblent si magiques et précieux.

Je pense à vous, peut-être, aussi : à toutes les personnes qui n’ont pas eu la chance de grandir dans une famille aimante et combien ces mots peuvent parfois être violents. 
Si vous avez la chance d’avoir une mamie encore là et présente : dites-lui combien vous l’aimez, combien elle est précieuse dans votre vie et posez lui toutes les questions qui éclaireront votre histoire.
C’est important : il arrive toujours un jour, toujours trop tôt, où l’on se mordille les lèvres de ne pas avoir prononcé l’essentiel.  

Affiche Mamie disponible sur Les mots à l’affiche