Slow life

Comme chaque été, j’ai l’impression que le temps s’est évaporé. 


Comme chaque été, j’ai ce pincement de ne pas en avoir fait assez : de ne pas avoir assez profité, de ne pas avoir assez ralenti, de ne pas avoir assez écrit, de ne pas avoir assez avancé, de ne pas avoir assez vu les gens que j’aime, de ne pas… 


Comme chaque été, les émotions s’emmêlent et s’entortillent au creux du ventre. Alors, je m’apaise en faisant la liste de que j’ai fait plutôt que celle de ce que je devrais faire : 

– les siestes au soleil l’après-midi, 
– la préparation de la nouvelle collection et sa mise en ligne, 
– les balades dans les vignes et celles à vélo,
– la rédaction et la publication de l’annonce pour rechercher un alternant,
– les diners au bord de la piscine et mon émerveillement, chaque soir, face au coucher de soleil, 
– etc. 


Je vous épargne la totalité de la liste. Elle est longue et pas très intéressante d’un point de vue extérieur. Ce que je voulais vous dire est que cette liste de « ce que j’ai fait » – plutôt que de me concentrer sur ce que je n’ai pas fait et qui est « à faire » – à la magie de m’apaiser et de me faire, dans la minute, ralentir. 

Alors, qu’avez-vous fait cet été ? 

 

Affiche « slow Life » disponible à partir de 4.5 euros.