Et si ?

 

La question que l’on me pose sûrement le plus souvent depuis le lancement de la boutique, toujours à demi-mots, est « et si ? » : et si cela ne marche pas, il se passera quoi ? Tu en feras quoi de toutes ses affiches imprimées ? Tu feras quoi de ce rêve de petite fille ?

Alors, si cela ne marche pas tout à fait comme prévu, il se passera que j’aurais grandi, que j’aurais pris un peu confiance en moi sur le chemin et que durant quelques mois, j’aurais cru en mon rêve de vivre de mots et de graphisme. Il se passera que j’aurais oser envoyer des mails en espagnol un mois d’août d’été, exposer mon projet et prendre des photographies pour ce projet-là. Que j’aurais reçu les plus belles des réponses et que j’aurais compris à ce moment-là que nos limites sont juste celles que l’on s’impose la plupart du temps. J’aurais appris à les dépasser.

J’aurais pris le temps de développer un boutique en ligne et de pousser la porte de boutiques physiques inspirantes pour savoir si elles voudraient bien adopter quelques affiches (et que oui, plusieurs auront dit un grand oui, et sans le savoir, m’ont donné des ailes !), que j’aurais réfléchi à un joli packaging, imaginé des dizaines de partenariats avec des personnes extra-chouettes, que j’aurais aussi rencontré des personnes merveilleuses sur le chemin, reçu des centaines de mots qui ont fait battre mon cœur un peu plus fort, et surtout, oui, surtout que j’aurais écrit à mon tour.

Alors, si cela ne fonctionne pas, on pleurera un bon coup, et puis, on lèvera la tête et on continuera de croire en ses rêves, d’accord ?