Vivre d'amour
et de poésie

May Lopez

Je m’appelle May. Je suis la fondatrice de Les mots à l’affiche

J’aime. Créer. Réserver un vol pour un pays, encore, inconnu. Écrire. Imaginer. Photographier. Observer le jour qui se lève et sa lumière bleutée.

L’instant où l’avion décolle. Et puis, la vue par le hublot. La mélodie d’un piano, la beauté d’une rencontre, la douceur d’une pluie d’été. Le bruit de pas sur le parquet. Le silence. La justesse d’un roman.

Je crois en la beauté de la vie. Je crois en l’amour. Je crois en la douceur. Je crois en l’humain. Je crois que les rêves sont faits pour être réalisés.

Et vous, en quoi croyez-vous ? 

Le cercle privé

Le cercle est un espace d’exploration et d’échanges

On y parle littérature, entrepreneuriat et créativité. On parle d’amour et rencontres qui éclairent et font battre le coeur un peu plus fort. On s’étonne de la poésie du quotidien et de la beauté des premières fois. On est passionnés, fous et idéalistes. On s’y dévoile vulnérables et sincères. On tremble, on rit, on aime. On a la tête dans les étoiles.

On a des rêves qui n’attendent que d’être réalisés.

Vous êtes nos héros

Hier soir, j’ai reçu un joli mot de Valérie. Elle a imprimé l’affiche “Vous êtes nos héros” (vous pouvez la télécharger gratuitement) et l’a offerte en faisant ses courses à son caissier. Depuis petite, j’aime cette idée de glisser quelques sourires, dans notre quotidien, là où on ne l’attend pas. Alors, forcement, cela m’a beaucoup émue.

Voici les mots de Valérie : ” Ce matin, je suis allée faire mes courses dans mon supermarché habituel. Presque trois semaines que je n’y avais pas mis les pieds… Vision glaçante de fin du monde, avec les queues qui s’allongent devant les magasins du boulevard et les passants au visage fermé derrière leur masque… A l’intérieur, les jeunes caissières, bien à l’abri j’espère, derrière leur masque et leur plexiglass. Celle qui m’accueille sourit à peine, un peu désabusée, un peu dépassée… Je règle mes achats et lui tends en partant une feuille A4 pliée en quatre, où j’ai griffonné le mot ‘merci”. Son visage s’éclaire… “Mais qu’est-ce que c’est ?”

Moi: ” Ouvrez, lisez, c’est pour vous, et pour toute votre équipe”. Et je pars… J’attends devant l’ascenseur, et de loin je l’aperçois. Elle a quitté sa caisse pour aller montrer la feuille à ses collègues, à l’accueil. Ils se la passent, un peu surpris et tout contents, tout souriants… “Mais qui t’a donné ça ?” “Une cliente !”. A l’intérieur, les mots de May …” Vous êtes nos héros. […] Et puis merci !”

Alors à mon tour de vous dire mille mercis, May, pour ces mots offerts, et cet élan de gratitude qui, si simplement, rallume des étoiles dans les yeux, et fait naître des sourires derrières les masques…”

Si vous distribuez l’affiche Vous êtes nos héros, la collez dans un endroit, glissez-moi un mot et une photo, cela me fera sourire et je la partagerai.

Les mots pour dire merci

Avant cette aventure, le mot « gratitude » me semblait, parfois encore, un concept un peu flou. Aujourd’hui, je me répète qu’il n’existe pas un mot plus juste au monde pour décrire l’émotion ressentie, quand je pense, à toute la beauté et les surprises que m’offre la vie. Et puis, il y a toujours ce mot “merci”, qui vient juste après et qui me colle des frissons : merci la vie, merci la vie est belle.

Il y a Catherine qui me fait confiance pour réaliser une affiche sur mesure pour sa ville ; ce chef étoilé, et dont j’admire le parcours depuis des années, qui me donne carte blanche pour mettre des mots sur son nouveau lieu, cette association de renommée nationale qui me propose d’être son ambassadrice et de porter mes mots pour leur cause, et cette association littéraire, avec qui j’ai écrit une première affiche à quatre mains, et qui envisage un événement, au soleil et au bord de la mer, au printemps prochain avec mes mots en géant dans la ville.

Et puis, il y a vous. Il y a vous qui me soutenez, parlez des mots à l’affiche, déposez des avis sur Google et Facebook. Vous qui me lisez, m’encouragez et croyez en moi depuis le début. Vous qui me répétez que tout ira bien, qui me donnez une force et une énergie incroyable chaque jour. Merci.

Il y a Denise et cette affiche si émouvante que l’on vient de terminer, ensemble, comme un guide de vie, Oriane qui a imaginé son affiche avec son mari et ses deux enfants pour ne jamais oublier combien ils sont heureux tous les quatre. Et puis, il y a Emilie qui m’ouvrira, dans quelques semaines, les portes de sa maison d’hôtes pour faire les photographies de la nouvelle collection et mes mots sur ce lieu extraordinaire.
Il y a tout ça, et tout ce que j’oublie. Il y a les peurs, les joies, le tremblements et beaucoup d’amour et de rêves.

Il y a cette étoile, au loin, qui veille sur moi et que je ne cesse de serrer et remercier fort chaque jour.


Et vous, dites-moi, quelles sont les belles surprises que vous offre 2019 ?

 

L’affiche pour dire merci (gratitude) est disponible au format A2, carte postale et PDF.

Vos mots à l’affiche

Je rentre d’une semaine à Paris. Je rentre d’une semaine loin de l’ordinateur et des commandes. Je rentre apaisée et pleine d’énergie. Je rentre avec des idées qui débordent, des échanges précieux et le désir un peu fou de rendre le monde un peu plus doux avec mes mots et mes affiches.

Et, je rentre avec ces mots-là déposés en cadeau :

« […] je voulais aussi vous dire combien j’ai pensé à vous toute cette année 2018 grâce à votre affiche justement de 2018, qui vous offriez en fin d’année dernière.Voilà, j’ai 50 ans, 4 enfants magnifiques entre 25 et 15 ans et en novembre 2017 nous avons accompagné mon merveilleux compagnon, leur si magnifique papa jusqu’au bout après 5 années infernales de maladie.
Votre affiche, May a été le plus beau moyen avec des mots si précieux et si pleins pour dire que la Vie est tellement belle malgré les difficultés et qu’il est important d’être heureux.

Du coup, votre affiche 2018 est dans chacune des chambres des enfants, en bonne place, dans la mienne bien sûr et aussi au bureau…. quand je lève les yeux de l’écran de mon ordinateur, j’attrape un mot de l’affiche et je le déguste comme un bonbon tout doux et c’est délicieux ! Je suis très émue de vous raconter tout cela.

Merci May pour votre délicatesse et votre justesse dans ce que vous êtes et dans ce que vous faites. »

Je rentre en me demandant ce que j’ai fait pour recevoir autant d’amour. Je rentre et j’ai le cœur qui bat bien trop fort.

Merci Valérie, merci aussi de m’autoriser de les partager.

L’affiche Vivre comme un mantra

Cet après-midi, j’ai rencontré Anne.

Anne m’a envoyé un mail, il y a quelques semaines, après l’ouverture de la boutique en ligne pour me dire combien mon affiche Vivre l’avait accompagnée, comme un mantra, il y a deux ans durant une période difficile et pour me souhaiter le meilleur.

Aujourd’hui, Anne est passée à mon nid-atelier à Toulouse. Alors voilà, je crois que c’est la toute première fois que je prends réellement conscience que mes mots, oui, peuvent avoir une réelle portée, qu’ils peuvent parfois aider, apaiser, accompagner. Qu’une personne me le dit « en vrai », face à moi. Ce n’est pas juste un mail. C’est Anne, ses grands yeux, son sourire et sa force. J’ai eu mille frissons et la chair de poule de prendre conscience, que tout ça, oui, c’était réel. Que oui, mes mots peuvent éveiller et porter. Merci Anne.

Et avec son autorisation, je vous glisse timidement les premiers mots d’Anne envoyés un soir d’octobre et qui avaient déjà beaucoup fait rougir mes joues :

« Je suis une des personnes qui a la joie d’avoir une affiche chez moi. Elle commence par « vivre » « être heureux » et continue par « aller de l´avant » et « se faire confiance».
Sache que je l’ai commandée lors d’une période compliquée de ma vie où j’avais besoin de prendre des décisions. J’ai gardé cette affiche, tel un moteur, un bonheur et une qualité de vie vers laquelle je devais tendre. Aujourd’hui et malgré les difficultés, je touche à ce bonheur et à ce doux sentiment que de se sentir à sa place.
Mon affiche est encadrée et a sa place dans mon nouveau chez moi,dans ma nouvelle vie. Elle fut une de mes aides pour traverser des tempêtes. »

Je les relis ce soir en serrant fort ma chance de vivre cette vie-là. Et que oui, la vie est belle.