[MAGIE] Livraison offerte à partir de 80€ en France métropolitaine

Vivre d'amour
et de mots

May Lopez

J’aime. Créer. Réserver un vol pour un pays, encore, inconnu. Écrire. Imaginer. Photographier. Observer le jour qui se lève et sa lumière bleutée.

L’instant où l’avion décolle. Et puis, la vue par le hublot. La mélodie d’un piano, la beauté d’une rencontre, la douceur d’une pluie d’été. Le bruit de pas sur le parquet. Le silence. La justesse d’un roman.

Je crois en la beauté de la vie. Je crois en l’amour. Je crois en la douceur. Je crois en l’humain. Je crois que les rêves sont faits pour être réalisés.

Le cercle privé

Le cercle est un espace d’exploration et d’échanges

On y parle littérature, entrepreneuriat et créativité. On parle d’amour et rencontres qui éclairent et font battre le coeur un peu plus fort. On s’étonne de la poésie du quotidien et de la beauté des premières fois. On est passionnés, fous et idéalistes. On tremble, on rit, on aime. On a la tête dans les étoiles.

On a des rêves qui n’attendent que d’être réalisés.

Nouvelle imprimante !

Ce matin, on a reçu une imprimante pour imprimer les affiches et posters au format A2 et A3 , et avec Célia, on avait un peu l’impression que c’était Noël. Cela fait des années que j’hésite à commander une imprimante pour les affiches. 

Mon métier, c’est d’imaginer des affiches. Je connais peu de choses en imprimerie. Et j’apprécie déléguer à des personnes dont c’est le métier. Je sais aussi que c’est un frein pour vous proposer des affiches personnalisées : entre les frais ajoutés pour l’impression à l’unité, le coût de l’essence et le temps pour aller récupérer les affiches – même si mon imprimeur est seulement à vingt-cinq minutes à pied de mon appartement. Il faut ensuite que j’aille à l’atelier qui est encore à une demie heure en voiture hors embouteillages. C’est aussi du temps pour lui envoyer les fichiers, et parfois une (petite) horreur, quand je m’aperçois une fois arrivée à l’atelier qu’il manque une affiche urgente ou qu’elle est un peu abimée. 

Cela devenait un peu absurde. J’ai pensé que la meilleure chose était d’essayer malgré mes peurs et mon sentiment d’imposteur. J’ai essayé de me renseigner au mieux et de faire le bon choix. J’ai fini par comprendre que la seule façon pour apprendre était d’en commander une.

Alors, voilà, je ne sais toujours pas si une bonne idée, mais l’imprimante est arrivée ce matin et j’ai déjà mille idées en tête pour 2023 et je croise fort les doigts.