Oser entreprendre


Manifeste de l'entrepreneurCe matin, j’ai poussé la porte de la CCI, la Chambre de Commerce et de l’Industrie.

Cela fait plus de huit ans que j’ai créé ma première entreprise et je n’avais jamais eu de contact avec. Je me suis toujours débrouillée pour déléguer, dès le départ, à mon comptable et mon avocat.

C’est bête, je ne compte pourtant pas le nombre de personne qui m’ont conseillée, depuis ces huit années, d’y aller. Que je pourrais y recevoir de l’aide précieuse, des conseils, des formations, et peut-être même quelques aides. C’est d’ailleurs drôle parce que c’est un conseil que je répète souvent à mes clients quand ils semblent un peu perdus au lancement de leur activité.
C’est un peu bête, c’est comme si, moi, je n’y avais pas droit. Comme si, je devais me débrouiller seule. La CCI, c’était, dans ma petite tête, le lieu des grands, vous savez, l’endroit des « vrais entrepreneurs » : ceux qui, oui, méritent des aides et d’être accompagnés.

Je ne sais pas vraiment comment on peut se mettre ce genre de choses stupides en tête : « oh non, mais j’ai pas vraiment une entreprise, je suis toute seule… », « ce n’est pas grand chose, juste des affiches et à coté, je fais des sites web et des logos, oui, c’est vraiment pas grand chose… »,« oui, depuis huit ans, mais c’est beaucoup de chance, tu sais… » et toutes ces phrases anodines et quotidiennes pour minimiser son parcours et ses réussites.
Alors, voilà, ce matin, j’ai poussé la porte de la CCI pour la première fois : avouons-le pour chercher un papier urgent, pas encore pour recueillir des informations ou me faire accompagner. A l’intérieur, j’ai croisé des personnes de tout horizon. Je n’ai pas vu des personnes différentes de moi. J’ai été accueillie avec douceur et bienveillance. Personne n’a voulu me manger toute crue ou me signifier que je n’étais pas à ma place.

En sortant, je me suis sentie un peu nouillette de ne pas avoir osé avant. Et je me suis rappelée de cette affiche « oser entreprendre » et je me suis dit que oui, il était temps d’oser.

L’affiche Oser entreprendre est disponible au format A2, carte postale et PDF?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *