Vivre de sa passion


C’est dimanche-affiche. C’est dimanche. Je suis au bord de la piscine et j’ai mon ordinateur avec moi. Je profite de ma famille. A midi, on a allumé le barbecue. Il fait soleil. J’écris. Je dessine. J’imagine. Je saute dans l’eau. Le temps est doux.
J’ai cette chance incroyable de pouvoir travailler de partout. A la montagne, à la campagne, au bord de la mer. De l’atelier. De chez amis ou de chez mes parents dans le jardin.

Aujourd’hui, c’est dimanche-affiche. C’est dimanche-créatif. Je fais partie de celles qui ne savent pas vraiment couper. Qui vivent pour, avec, leur passion. Qui vivent de leur passion.

C’est une chance incroyable qui me colle des frissons à chaque fois que j’y pense. C’est aussi la petite fatigue parfois d’avoir ce projet qui clignote en permanence dans la tête et de vouloir le faire grandir au mieux, tous les jours, tout le temps. D’avoir des tas de choses qui clignotent dans la tête le matin l’après-midi la nuit. C’est l’envie dévorante quand je ferme les yeux d’être déjà le matin pour continuer à le faire avancer.

C’est ne pas connaître le bouton pour « éteindre la lumière » à l’intérieur et se dire, que c’est quand même chouette, de ne jamais être « éteinte » finalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *