Quand les mots deviennent doux


Hier, je vous demandais ce qui vous rendait heureux en ce moment, ce qui vous faisait sourire, ce qui vous exaltait. J’ai aimé lire vos réponses.

Cette question a été au centre de mes questionnements ces dernières années. Je me suis rendue compte, un beau jour, que je ne savais plus vraiment ce qui me rendait heureuse à force de courir, à forcer d’offrir mon temps et mon énergie à ce qu’il me semblait être des « je dois » et « il faut » parce que c’est comme ça et puis c’est tout. Je m’étais créée un tableau parfait dans lequel je jouais un rôle. Je jouais d’ailleurs mon rôle à la perfection, c’était beau à regarder. Je ne vivais pas, je jouais. Je cochais les cases. Je ne savais même pas vraiment qui j’étais et ce dont j’avais envie.

J’ai pris du recul. J’ai pris le temps d’y réfléchir. Ça a fait beaucoup de nœud dans mon estomac parce que c’était parfois éloigné de tout ce que j’avais construit. Cela a pris du temps. Beaucoup de temps. J’ai douté, j’ai pleuré. Je me suis sentie minuscule et fragile. Et puis, j’ai claqué des portes. Cela a pris du temps encore. Un jour, j’ai écouté ma petite voix intérieure et j’ai décidé de me choisir, de me faire confiance. Je savais qu’il y aurait la lumière au bout du tunnel et ça me consolait de tous les ouragans du monde.

En juillet dernier, je suis partie en trek dans les montagnes marocaines. Je partais me confronter à la force de la nature et au pouvoir du silence. Une nuit, sous les étoiles, j’ai listé mes essentiels. J’ai écrit ce qui m’exaltait et me rendait vivante. En rentrant, je l’ai mis en affiche. Quelques semaines plus tard, je sautais dans la vide et je lançais Les mots à l’affiche.
Cette affiche, je l’ai mise en ligne hier. Il aura fallu neuf mois pour lui donner vie hors de moi.

Durant ce cheminement, une personne a été particulièrement précieuse. Cette personne, c’est Maud. Maud est la fondatrice de Les mots doux. Quand elle m’a proposé de créer un duo, je me suis dit que la vie était magique et j’ai répondu un grand oui : plus qu’une collaboration, vous l’aurez compris, c’est avant tout une histoire d’amitié et un grigri pour vous donner la force de croire, aussi et avant tout, en vous.

Alors, voilà : on a imaginé une affiche et un bracelet à quatre mains, avec ce mot si précieux qui nous guide à toutes les deux. Entre les perles, sur ce bracelet, vous pouvez y lire « magie » en morse. C’est ce bracelet que je regarde quand je baisse les yeux, que je doute, que j’ai peur. C’est ce bracelet qui me rappelle de croire en moi. Et à travers ce bracelet, c’est Maud que j’observe, qui m’inspire et qui me rappelle, chaque jour, que oui, on peut avoir un projet un peu fou et le mener à bien. `

Que oui, définitivement, il faut croire en ses rêves et que, lorsqu’on écoute son cœur et lorsqu’on se donne les moyens : la vie devient magique.

Vous pouvez adopter directement l’affiche Les mots doux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *