[Jour de chance ☀️] Nous glissons une surprise dans votre commande ! 

Livraison gratuite en France métropolitaine à partir de 80 euros TTC

Vivre d'amour
et de mots

May Lopez

J’aime. Créer. Réserver un vol pour un pays, encore, inconnu. Écrire. Imaginer. Photographier. Observer le jour qui se lève et sa lumière bleutée.

L’instant où l’avion décolle. Et puis, la vue par le hublot. La mélodie d’un piano, la beauté d’une rencontre, la douceur d’une pluie d’été. Le bruit de pas sur le parquet. Le silence. La justesse d’un roman.

Je crois en la beauté de la vie. Je crois en l’amour. Je crois en la douceur. Je crois en l’humain. Je crois que les rêves sont faits pour être réalisés.

Le cercle privé

Le cercle est un espace d’exploration et d’échanges

On y parle littérature, entrepreneuriat et créativité. On parle d’amour et rencontres qui éclairent et font battre le coeur un peu plus fort. On s’étonne de la poésie du quotidien et de la beauté des premières fois. On est passionnés, fous et idéalistes. On tremble, on rit, on aime. On a la tête dans les étoiles.

On a des rêves qui n’attendent que d’être réalisés.

Impression traditionnelle

Il ne reste plus que 4 exemplaires de l’affiche Vivre qui brille-brille-brille. J’en ai fait imprimer 300 exemplaires en décembre. 

Je suis drôlement heureuse parce que cette première édition, en impression traditionnelle, était un test pour voir si cela vous plaisait – autant que cela fait briller mes yeux. 

A priori, la réponse est oui.

Je ne sais pas trop encore s’il y aura une réédition, ni quand, ou si je partirai sur d’autres modèles. Je sais juste que j’ai envie de faire une collection en letter press. C’est un projet qui me tient à coeur depuis le lancement de Les mots à l’affiche, et qui a mesure que l’entreprise grandit, devient possible. 

Il ne reste plus aujourd’hui qu’une dizaine d’imprimeries traditionnelles en France.

Je ne sais pas si vous savez comment on imprimait « avant » l’ère du numérique. Pour cette affiche, on a réalisé un tampon sur mesure. On a ensuite mis de l’encre dessus et on est venu presser le papier. Je dis « on », mais tout le mérite revient à la talentueuse Laurence de Bilboquet imprimerie – et je dois bien trop tout simplifier, mais ça reste, disons, un peu plus compliqué, que de cliquer sur imprimer de son ordinateur.

J’aime le rendu sombre, l’élégance du papier, et cette écriture qui brille-brille-brille. J’aime l’encre que l’on sent en passant le doigts sur le papier.
J’aime l’idée que chaque affiche porte en elle une histoire et soit à sa façon unique. J’aime enfin la dimension artisanale et le savoir-faire traditionnel de l’atelier Bilboquet que l’on retrouve en filigrane.

L’impression traditionnelle a bien sûr un coût : il faut en commander assez pour rentabiliser la création du moule, mais pas trop non plus pour ne pas prendre risque d’avoir des stocks qui dorment trop longtemps.
Je ne suis jamais très à l’aise pour investir. J’apprends. J’avance à mon rythme.
Quand j’ai lancé Les mots à l’affiche en septembre 2018, je suis partie d’une idée en tête, avec moins 1500 euros et cela me semblait déjà beaucoup – mais beaucoup, beaucoup, de rêves et d’amour. Et si aujourd’hui, l’entreprise grandit doucement.
Je continue d’y aller un pas après l’autre et sans me précipiter – qui plus est, en temps de crise sanitaire, et d’un conflit en Ukraine. 

Mais, quand même, une collection en letter press, ça serait chouette, non ?

Rejoindre le cercle privé de Les mots à l'affiche

Surprise,
recever un fond
d'écran
de bureau!

Recevez une fois par semaine, dans votre boîte mail, une lettre sur les coulisses,  les doutes, les joies et les inspirations de Les mots à l’affiche.   

Pour vous souhaiter la bienvenue, nous vous offrons un fond d’écran de bureau avec une de nos affiches

  • * C’est gratuit, et cela rend chaque semaine heureux.