Vingt-deux jours

 

Cela fait plus de vingt-deux jours que j’ai tiré les rideaux de la boutique. Depuis, j’ai l’impression qu’il s’est passé des années.

Vous avez été plus de quatre-vingt à passer une commande directement sur Les mots à l’affiche ou à passer une commande pour une affiche personnalisé (merci merci !), des dizaines à m’écouter en parler et à me conseiller. J’ai souri quand vous me disiez que l’affiche naissance était parfaite et que vous voudriez l’affiche je t’aime à votre amoureux.

J’avance, je réfléchis, je suis sûre de moi et le lendemain, je découvre une solution qui me semble plus adaptée. J’écris des affiches dans ma petite tête. J’ai des poignées de mots qui débordent et des idées lumineuses – et, aussi et souvent, à la con. Alors, je fais demi-tour.  Pour la première fois de ma vie, je m’autorise à rêver en majuscule. J’imagine des partenariats avec des personnes que j’admire. J’oublie les limites et je prends doucement mes marques. Et même si je meurs d’impatience de voir tout ça prendre forme, j’essaie de ne pas courir et de prendre le temps de savourer chaque étape.

Et, vous savez, à chaque fois qu’on me dit que lorsque je parle de Les mots à l’affiche, mon visage s’illumine ; je serre fort ma chance.