Le rituel du matin

Chaque matin, c’est le même rituel : dans le silence de l’appartement, je prépare un café, je m’installe sur la table à manger et j’ouvre le carnet. Je prends le temps. Parfois, j’allume une bougie ou mets quelques notes de piano.

Et à l’intérieur du carnet, je dépose tout ce que j’ai alors dans ma tête. Souvent, ça déborde. Les mots, les idées, les couleurs. Les émotions et les petites urgences. Je dépose tout. Je ne laisse rien. J’ouvre les fenêtres et je respire.

C’est après que la journée peut commencer la journée. Je veux dire que c’est après ce vide intérieur que je peux commencer à lire les mails et à jouer à saute-mouton avec les choses à faire.

Et vous, vous avez des rituels doudous pour commencer la journée ?